Accidentologie
Département épidémiologique et sciences des accidents (DESA)

Biomécanique

Véhicule et Humain

Selon l’OMS, les accidents de la route sont à l’origine, en 2015, de 1,25 million de tués et plus de 50 millions de personnes blessées dans le monde, soient plus de 3 000 décès et 137 000 blessés, par jour. L’insécurité routière est, à l’heure actuelle, la neuvième cause de décès et sera probablement la septième cause, d’ici 2030.

L’insécurité routière est un réel enjeu de santé publique qu’il est nécessaire d’étudier afin de prévenir les accidents, de réduire leurs conséquences et de contribuer à un développement durable de la sécurité des usagers de la route.

Les progrès techniques, pédagogiques, réalisés, en France, au cours des 40 dernières années démontrent à quel point l’accident de la route est loin d’être une fatalité ou un évènement dû au hasard.

Ainsi le DESA – Département d’Epidémiologie et Sciences des Accidents – souhaite alimenter les acteurs de la sécurité routière (industriels, gouvernements, centres de recherche, organismes de régulation ou de normalisation) en connaissance épidémiologique de l’accident pour améliorer l’insécurité routière.

 


Ses objectifs

Le DESA a ainsi comme buts de répondre à diverses questions qui requièrent des analyses diverses :

 


Ses missions et savoirs-faire

Analyser les accidents sur le terrain

Pour permettre le retour d’expérience : La connaissance des accidents de la route et les réponses aux questions posées précédemment reposent sur une collecte d’information cadrée, objective, pertinente et représentative de la réalité.

Conformément aux textes réglementaires et autorisations des procureurs, les accidentologues du DESA recueillent et analysent sur le terrain les informations relatives à l’accident. Cette collecte s’appuie sur des grilles d’analyse qui sont connues et reconnues au niveau international (AIS, EDA, CDC…).

> Héritier de 40 ans d’expérience, le DESA collecte et code lui-même les données d’accident de façon confidentielle, objective et méthodique.

Analyse d’accidents sur place et sur les lieux de remisage du véhicule

 

Comprendre les mécanismes accidentels et lésionnels

Pour identifier les contre-mesures pertinentes : les accidentologistes, à travers leur analyse des véhicules, des comportements et de l’environnement :

Le CEESAR s’appuie sur une observation multi-points de vues et des modèles  d’analyse reconnus et utilisés par les différents centres de recherche en sécurité routière.

> Plus de 10 000 accidents, véhicules ont été analysés par nos accidentologistes.

L’accident est analysé selon plusieurs points de vue

 

Rejouer les scénarios d’accident

Pour identifier les leviers d’amélioration: reconstitution en 3D du scénario temporel, à partir des trajectoires,  déformations et autres observations, puis modifications autour de ce scénario.

> Depuis 1995, le DESA utilise l’outil PC-CRASH dédié à la reconstruction et simulation de scénarios d’accident et commence à se tourner vers la réalité virtuelle.

Simulations d’accidents

 

Evaluer les leviers d’amélioration

Pour sélectionner les actions correctrices : Réalisation d’analyses statistiques, étude des tendances, modélisation et évaluation de dispositifs de sécurité sur les scénarios cibles, calculs prospectifs…

Depuis sa création, le DESA réalise ce type d’analyse des données d’accidentologie, et contribue à leur standardisation internationale.

Outil d’évaluation de l’AEB et courbes de risques

 

Etablir des recommandations

Pour obtenir la mise en oeuvre de solutions : construction d’indicateurs visuels, et rédaction d’argumentaires pour les décideurs industriels ou pouvoirs publics, en France, en Europe ou ailleurs.

> Ayant diagnostiqué les problèmes de sécurité routière sur le terrain, sa finalité historique est de proposer les actions prioritaires à mettre en œuvre.

 


Moyens spécifiques

Le DESA dispose :

Projets publics :

 

L’équipe DESA :

Vuthy PHAN – Responsable du DESA

 

Laurent GUERIOT – Médecin Délégué du CEESAR

 

Alain MARTIN – Responsable de l’antenne d’accidentologie à Bondoufle (91)

 

Fallou WADJI – Accidentologiste (Bondoufle, 91)

 

Maxime MOUTREUIL – Accidentologiste

 

Thierry PHALEMPIN – Accidentologiste

 

Dominique VILLEFORCEIX – Accidentologiste

 

Reakka KROGER-KRISHNAKUMAR – Ingénieure d’Etudes

 

Jacques SAADE – Ingénieur d’Etudes

 

Sophie CUNY – Statisticienne

 

Véronique HERVE – Statisticienne